Les clubs et le putter

On distingue 3 types de clubs: les bois, les fers et le putter. Quel qu’il soit, un club se compose : d’une poignée, le « grip », confectionné généralement en caoutchouc moulé, ce qui assure une bonne adhérence à la prise; un manche en métal, souvent remplacé aujourd’hui par du carbone ou des matériaux composites – le gain de poids ainsi obtenu peut être reporté sur la tête; une tête donc qui peut être sphérique ou en « lame », rattachée au manche par une douille ou « socket ». Les têtes sphériques sont en bois ou en métal. Les « lames» sont en métal.
On décrit principalement dans une tête de club : la « face» comprise entre le « talon» et la « pointe» ; la « semelle» partie du club qui repose sur le sol lorsque celui-ci est tenu en mains, à l’adresse. Dans cette position deux angles sont définis:

le « lie» (pron. : laï), l’angle d’inclinaison que fait le manche du club avec le sol; et le « loft », l’angle d’ouverture de la face par rapport au manche.
Un cadre de référence, établi par le« Royal & Ancient », règlemente la conception des clubs. Ainsi le manche ne doit pas mesurer moins de 475 mm (18 inches) et doit être fixé au talon du club. Seul le putter peut avoir un manche attaché à n’importe quel point de la tête. Les grips sont rigoureusement droits, réguliers et ronds. Le putter, néanmoins, peut avoir une partie de son grip aplatie sur toute sa longueur.

Pour les grips des autres clubs, une arête droite, continue et légèrement saillante est tolérée. En revanche, aucun grip ne peut présenter des empreintes ou des concavités, dans lesquelles viendraient se loger, par exemple, les doigts.
Il est précisé que la tête du club doit être plus longue (de la pointe au talon) que profonde (de la face au dos), et qu’un club ne possède qu’une seule face pour frapper la balle, exception faite encore une fois, du putter qui peut, lui, avoir deux faces.

Les clubs à face concave sont interdits. Au centre de la face, la zone d’impact peut présenter des empreintes. Il s’agit généralement de rainures, plus rarement de petites alvéoles, qui ont une influence directe sur le mouvement communiqué à la balle par le club, comme on le verra.
Enfin, une dernière règle stipule que le joueur n’est pas autorisé à emporter sur le parcours plus de 14 clubs, putter inclus. Pour le reste, le règlement est muet. Il n’existe aucune condition particulière, ni en ce qui concerne la longueur maximum des clubs, ni en ce qui concerne leur poids. La distinction entre « bois» et « fers» y est ignorée. Bref, les clubs tels qu’on les connaît aujourd’hui, dans leur diversité et leur ordonnancement ne sont pas le produit d’une réglementation, mais le résultat de tâtonnements successifs dans la recherche d’un matériel adapté.

On aurait pu imaginer un répertoire de solutions motrices, de gestes différents, qui, appliqués à un même club auraient permis de faire varier les trajectoires de la balle en fonction des nécessités du jeu. Un peu comme en tennis où, avec des gestes différents, mais avec la même raquette, on imprime à la balle des trajectoires diverses: hautes (lift), basse (chop), etc.
Mais en golf la solution retenue a été d’élaborer des clubs différents, qui, sous l’action d’un geste identique (le swing), permettent de varier les trajectoires de la balle. Dans cette logique, le golfeur doit être en possession d’une palette suffisamment large de clubs, chacun ayant son utilité spécifique, pour faire face à toutes les situations.
Cette palette est donc composée de « bois », de « fers» et d’un « putter ». 

Le putter

On l’utilise essentiellement sur les greens pour entrer la balle. Club de précision et de « toucher », il doit être parfaitement équilibré. Pour améliorer la précision, le manche est généralement fixé de façon centrale sur le bord supérieur de la tête, et non au talon. Le putter a une autre particularité: on ne lui applique pas le même mouvement (swing) qu’aux autres clubs. Il nécessite un geste particulier, le « putting », destiné à faire rouler la balle sur toute la longueur de sa trajectoire.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de