Contact ascendant avec le driver

Frapper avec un driver une balle posée sur un tee demande un contact différent su ivant que l’on utilise des bois de fairway ou des fers. La balle, parce qu’elle est placée au-dessus du sol, peut être frappée durant la remontée du club (upswing), ce qui donne le maximum de chances d’augmenter la rapidité à la tête du club et de trouver une trajectoire pénétrante. Pour réussir ce contact ascendant, la balle est positionnée très en avant dans le stance, disons à environ quatre ou cinq centimètres, à la hauteur du talon gauche. L’on doit cependant avoir le feeling de conserver le poids du corps bien équilibré sur les pieds, et donc derrière la balle.

Les joueurs éprouvent souvent de terribles difficultés à trouver un contact ascendant avec un driver lorsqu’ils ont maîtrisé le mouvement descendant ou le contact balayant avec les autres clubs. Ils ont tendance à jouer la balle vers l’avant, mais, ensuite, de faire un sway vers la gauche jusqu’à l’impact, avec un mouvement descendant vers la balle. I/s frappent alors celle-ci avec la partie supérieure de la tête du club, si bien qu’elle monte beaucoup trop haut. Voici une idée du feeling correct: au bas du swing, le club rase le sol à quelques centimètres derrière la balle, grosso-modo sur la même ligne que le nez du joueur, puis il monte pour attraper la balle. Si le travail des pieds est bon et que le corps pivote correctement, on doit avoir un feeling précis: sentir davantage de poids sur l’extrémité des orteils du pied droit que lorsqu’on utilise les autres clubs.

Pour vous entraîner à trouver un contact correct avec le driver, placez une balle imaginaire à l’adresse avec le feeling d’être légèrement appuyé sur le pied droit. Concentrez-vous et pratiquez des swings avec un club qui brosse le sol avec un léger rebond, le contact se faisant alors à une bonne vingtaine de centimètres derrière votre balle imaginaire. Ceci devrait vous permettre de mieux sentir la distribution efficace du poids de votre corps. Avec une véritable balle c’est à peu près la même chose, excepté que la tête de club effleure le sol au lieu de rebondir sur lui.

Autres exercices de drive

Ensuite, entraînez-vous avec la balle; placez-la correctement sur le tee, bien en avant des pieds, mais la tête du club positionnée au milieu de votre stance, donc à plusieurs centimètres derrière la balle. Puis approchez doucement la tête du club vers la balle, avec le feeling que votre épaule droite tombe au lieu de s’arrondir. Faites cette expérience dans cette position, puis recommencez – mais cette fois en démarrant avec la tête du club placée à quelques centimètres derrière la balle, et même en regardant un peu derrière la balle, jusqu’à ce que vous soyez capable d’évaluer la frappe la plus haute.

Le bon joueur qui a parfois des difficultés de contact avec le driver – responsables, peut-être du curieux coup vers le ciel – à la possibilité d’éliminer ce problème lorsqu’il se produit pendant la partie: il lui suffit de mettre la balle un petit peu plus bas sur le tee. Mais pour corriger cette faute lors de l’entraînement, il y a un exercice excellent qui consiste à mettre la balle très haut sur le tee; la balle sera alors obligatoirement frappée avec violence si le joueur se tient derrière elle comme il convient, avec le feeling précis d’une frappe haute. La plupart des bons joueurs estiment qu’ils réussissent le meilleur drive – et le plus long lorsqu’ils sont à l’aise devant une balle positionnée haut sur le tee. Cela signifie en général que le corps est placé bien derrière la balle à l’adresse et jusqu’à l’impact, et que l’on a davantage de temps pour donner de l’accélération à la tête du club.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de